Grand Tour du Causse Méjean (5/5)

Pour la dernière nuit de cette randonnée, j’ai passé une très bonne bonne étape à la ferme auberge de L’Hom, avec un très bon repas et un petit déjeuner parfait pour reprendre le chemin. C’est vraiment une adresse à conseiller !
http://ferme-de-lhom.com/

Dernière étape du Grand Tour du Causse Méjean, direction le col de Pierre Plate. Parti avec le soleil et le ciel bleu, je suis arrivé juste à temps avant l’orage. J’en ai profité pour gravir le pont culminant du Causse Méjean, le mont Gargo 1247 mètres.Le paysage n’a guère changé tout au long du parcours avec les prairies à perte de vue. Au dessus du hameau du Veygalier un dernier coup d’œil sur les chaos de Nîmes le Vieux sous la surveillance de quelques vautours.

 


Après Villeneuve le tracé laisse un peu à désirer, il faut s’aider de la carte IGN pour rejoindre le Mt Gargo, avec une vue à 360 degrés sur le Mt Lozère, le Mont Aigoual et tout le Causse Méjean !

 

Du Gargo il faut rejoindre le village en ruine de La Chabassude, en traversant la steppe, avec un ciel devenant gris. Depuis Villeneuve c’est certainement l’endroit le plus sauvage du Causse Méjean de toute la randonnée.

 

L’arrivée à La Chabassude permet de reprendre une piste qui longe les gorges et qui amène à la Bastide en passant par les Jalses de Croupillac. Petite pause à proximité du menhir et direction La Bastide avec l’Aven et ses maisons abandonnées.

 

Dernier effort sur les crêtes avec en point de mire les pylônes avant d’arriver au parking.

Cinq jours parfaits sur le Causse Méjean, avec des paysages changeants constamment et des rencontres qui m’ont permis d’en apprendre un peu plus sur ce magnifique endroit !

C’est certain je reviendrai 

Grand Tour du Causse Méjean (4/5)

4 eme étape de mon périple sur le Grand Tour Du Causse Méjean de Hyelzas jusqu’au petit hameau de L’Hom.


22 kms sous le soleil et un changement radical de décor par rapport à la 3 ème étape !
Les steppes mongoles ont fait leur apparition et avec elles les troupeaux de brebis.
Après avoir traversé les petits villages de Les Horts et Les Herans direction Meyrueis par de larges prairies occupées par les moutons et brebis surveillés par les imposants Patouuuuu !


Une fois passé à Meyrueis direction Aures et le village abandonné de Mielgues, avec une agréable montée dans les alpages. 


Après la pause casse-croûte, je traverse Gally où la présence d’une buvette est bienvenue. Gally compte 5 habitants, tous de la même famille. Ce village est adossé au chaos de Nîmes le Vieux. 


La traversée de ce chaos est exceptionnelle : des rochers tous aussi bizarres les uns que les autres, dont certains ont été nommés comme la Marmite, le Rempart, l’Embrasure, bref autant de noms que de rochers.
Un sentier d’interprétation permet de parcourir ce sentier avec des explications sur 7 panneaux.
Paysage à découvrir absolument ! 

Très bon accueil au gîte d’étape et la ferme Auberge de L’Hom

Grand Tour du Causse Méjean (3/5)

3 eme étape du Grand Tour du Causse Méjean, pas la plus longue (17,3 kms) mais certainement une des plus belles.


Du Rozier au petit village d’Hyelzas c’est une succession de sites naturels remarquables, avec le rocher de Capluc, les vases de Sevres et de Chine, le Balcon du Vertige mais également les Arcs de St Pierre.

 

Plongez vous dans un univers protohistorique avec  la grand place et ses murs de dolomies, son monolithe de calcaire, la grotte de la Baumelle et la grotte de l’homme mort dans lequel fût découvert une cinquantaine de squelette humains.

Sur ce parcours, le paysage change constamment, des corniches du Causse Méjean, aux champs de culture dans les environs de La Viale et de St Pierre des Tripiers en passant par les forêts de pins noirs d’Autriche ! Accompagnés par les vautours planant sur nos têtes.

Hyelzas est un village qui est passé de 13 habitants dans les années 60 à plus de 50 aujourd’hui . Dans les années 90, une fromagerie voit le jour. L’entreprise collecte 900.000 litres de lait aux producteurs du Causse chaque année et emploie une vingtaine de salariés pour produire environ 170 tonnes de fromages vendus dans le monde entier.

Lorsque vous faite halte à Hyelzas, il vous faut absolument visiter la ferme Caussenarde d’autrefois, qui vient nous raconter la vie des habitants du Causse dans un site exceptionnel à l’architecture typique.

 

Grand Tour du Causse Méjean (2/5)

👉 Deuxième jour pour le Grand tour du Causse Méjean avec une étape qui conduit au Rozier depuis Caussignac.

 

Focus sur l’architecture bien spécifique du Causse Méjean avec la traversée de plusieurs villages tous aussi beau les uns que les autres !

 

Échange avec un berger du village de Rieisse sur la problématique des loups sur le Causse Méjean, qui sont de plus en plus nombreux. Obligé de monter des gardes de nuit pour surveiller les troupeaux de brebis car même les Patous ne suffisent pas. Depuis plusieurs année, le loup du Causse Méjean  est revenu hanter les nuits des éleveurs de brebis.

Plusieurs lieux à voir notamment le Puech de la Caxe, avec une avancée sur les crêtes qui permet d’avoir une vue magnifique sur les gorges du Tarn, face au point sublime !

 

Le petit hameau de la Caxe, non relié au réseau électrique. Le hameau est autonome en électricité grâce à des panneaux solaires. Le site est remarquable par son architecture et sa situation en bordure du Causse Méjean, avant d’entreprendre la descente sur les gorges du Tarn.

 

Le passage au pas du Soucy est à ne pas manquer. Il s’agit d’un chaos gigantesque qui coupe la rivière le Tarn.  Un promontoire est aménagé sur une roche en surplomb (accès payant) de ce labyrinthe chaotique issu d’un effondrement des falaises environnantes.

 

Descente au bord du Tarn pour rejoindre le Rozier avec la traversée du village de La Sablière, un lieu hors du temps, accessible uniquement par une barque et un mini téléphérique pour les bagages !

 

Grand Tour du Causse Méjean (1/5)

J’avais dans l’idée de revenir dans les gorges du Tarn après mon séjour de l’année dernière, et c’est tout naturellement que je me suis dirigé vers le Tour du Causse Méjean. J’ai suivi l’itinéraire traditionnel de ce grand tour de 105 kms environ.

Première étape du Grand Tour du Causse Méjean, (GTCM), au départ du parking du col de Pierre Plate, (1000 m) situé au-dessus de Florac.

 

Le circuit est assez facile pour cette première journée, qui permet de rejoindre Caussignac, près du Mas St Chély. Le chemin suit le GR de Pays, Tour du Causse Méjean, couleur jaune/rouge.

 

22,5 kms avec environ 500 mètres de dénivelé qui permet de traverser de petits hameaux et  les grands espaces du Causse, avec quelques mégalithes à voir sur le chemin.

 

Les premiers troupeaux de brebis ont pris leur quartier et avec eux leurs fameux gardiens, les patous. Face à eux, une seule attitude à adopter, le calme et la tranquillité et tout ce passera bien !

Après le Mas St Chély, petit détour pour aller visiter l’enceinte préhistorique et la Chapelle de Ste Come. Attention a prévoir assez d’eau, car il n’y a pas beaucoup de possibilités de se ravitailler en route.

 

Le soir étape à Caussignac à l’auberge de la Grive. Très bonne adresse au calme avec de bons repas.