L’Ermitage St Michel et le Causse Noir

Rando au départ du village de Peyreleau, pour rejoindre l’ermitage St Michel en longeant la Jonte et ensuite les corniches du causse noir. Rando d’environ 9 kms et 600 mètres de dénivelé.

 

Le départ permet de longer la Jonte, et vous aurez peut-être la chance d’apercevoir la présence des castors et des loutres sur les berges. La montée permet d’avoir un magnifique spectacle sur le causse Mejean (Capluc, les vases de Chine et de Sèvres, les gorges de la Jonte).

 


L’accès à l’ermitage St Michel se fait par des échelles, et une fois en haut nous avons une vue panoramique notamment sur les corniches du causse Méjean, les gorges de la Jonte jusqu’au village du Rozier, le causse Aveyronnais et les corniches du causse noir.

 

Accompagné par des vautours et des aigles de magnifiques points de vue s’offrent à nous tout au long de la corniche avant de rejoindre le champignon préhistorique et la descente sur Peyreleau

 

 

Les villages troglodytes

Deuxième rando au départ du petit vilage de Liaucous, tout près de Le Rozier.

Randonnée de 14 kms et 600 mètres de dénivelé. Nous allons visiter les villages troglodytes d’Eglazines et de Saint Marcellin, par un sentier balcon au flanc des falaises avec vue sur les gorges du Tarn avant de rejoindre le plateau du causse de Sauveterre.

Le village semi-troglodyte d’Eglazines est en ruines, mais il a été habité jusqu’en 1960 par une vielle dame. Le village de Saint Marcellin est en partie restauré, un pèlerinage est d’ailleurs organisé tous les ans dans le courant du mois de juin. 

Après avoir gagné le plateau nous sommes passé au hameau du Vors (fermes caussenardes) puis repris la direction de Liaucous par le ravin des Malènes, descente rapide et accidentée.

Le parcours à retrouver ici

Entre Tarn et Jonte

La première de la trilogie du TrekInTarn se déroulait entre Jonte et Tarn. Point de départ de cette randonnée, la commune de Le Rozier. Il s’agit d’une rando de 16 kms avec près de 1000 mètres de dénivelé. Nous allons successivement découvrir les gorges de la Jonte, le village de Capluc, le col de Francbouteille avant de passer du côté des gorges du Tarn.

 

Impossible de se perdre, c’est très bien indiqué, en suivant le balisage de couleur verte, sauf pour la variante qui nous a permis de « faire » le Cinglegros. Pour ce circuit, il faut se procurer la fiche technique n° 01 auprès de l’office de tourisme de Le Rozier (1 €).

 


Le rocher de Cinglegros est très impressionnant, uniquement accessible par des échelles. Nous avons hésité avant de nous engager mais nous ne l’avons pas regretté. Nous avons fait retour par le tracé normal en passant au travers d’une impressionnante forêt de pins noirs d’Autriche avant d’arriver sur les corniches du Causse Méjean et redécouvrir les gorges de la Jonte.

 


Nous sommes passés au balcon du vertige, malheureusement il y avait du brouillard, qui surplombe de 400 mètres le lit de a Jonte, avant d’arriver au Vase de Chine et au Vase de Sèvres, survolés par de nombreux vautours.
Nous avons regagné Le Rozier où nous sommes allés prendre un verre chez David de Capluc Kfé, qui deviendra notre QG pour ce séjour.